Belle réussite pour notre traditionnel Noël provençal !

Encore un excellent Noël provençal avec nos militants et sympathisants, de très bons moments. Merci aux présents, et vive la tradition ! Nous vous souhaitons de bonnes fêtes en famille.

Lien permanent

Que se passe-t-il à la résidence “Cannes Parc” ?

Grâce à diverses sources, et depuis quelques mois, nous sommes au courant d’une affaire qui ne risque pas de s’ébruiter. Une petite affaire, mais importante et symbolique à nos yeux.

Cela se passe à la résidence “Cannes Parc” (située au 6 impasse Bellevue à Cannes). Pour bien comprendre ce qui va suivre, rappelons que cette résidence fut construite sur l’ancien réservoir de la Ville de Cannes (situé au fond du square Méro), puis sur une ancienne pépinière de la ville de Cannes. La résidence est donc entourée de pins maritimes centenaires. Cette résidence accueille très peu de “Cannois à l’année” et encore moins de “Cannois de souche”.

Nos sources nous ont fait part de leur exaspération suite de mauvais comportements de quelques “riverains”. Ces personnes auraient, plusieurs fois, déposé du gros sel aux pieds des pins afin de s’en débarrasser. Car si ces arbres tombent, les appartements auront vue sur la mer, et donc s’en suivrait une valorisation de leurs biens matériels. Tous les coups sont permis, même les plus bas. Ces arbres centenaires étaient là, avant même cette résidence.

Nous dénonçons cette mentalité de spéculateur immobilier. C’est cette mentalité-là qui favorise la politique dévastatrice de bétonisation de notre littoral. Laissant passer parfois, les projets les plus fous conçus par la municipalité cannoise.

Cannes Identitaire en appelle à l’attachement des Cannois à ce qui fait la beauté de leur cité : le ciel, la mer, les arbres, un habitat équilibré inséré dans l’environnement naturel, et dénonce très vivement ces outrages spéculatifs et l’envahissement du tout béton. 

Lien permanent

Un Noël provençal insufflé par Mistral

C’est dans une salle comble que Cannes Identitaire a célébré son quatrième Noël provençal.

Plus encore que les années précédentes, la dimension culturelle a imprégné la fête, avec de nombreuses références à Frédéric Mistral : plusieurs textes du grand félibre furent lus invitant à la résistance identitaire provençale.
Pour autant la conscience forte d’une identité ne vaut pas rejet de l’autre. L’un de nos hôtes a présenté les coutumes irlandaises pour les fêtes de Noël. Tandis qu’un ami, déguisé en Père Noël, présentait la genèse du vieillard barbu venu du Nord avec son manteau rouge, bien loin de sa récupération mondialiste et de sa marchandisation actuelle.
Des vins de Provence accompagnaient une daube … provençale, bien-sûr !
Sang et vin mêlés ruissèlent, sang et vin gaulois ! Coupo santo !  De nombreux chants entonés en chœur firent vibrer les murs épais de la salle qui nous accueillait. Des santons furent offerts aux femmes, aux jeunes filles et aux enfants, symboles de la fécondité.
Plus qu’une fête, plus qu’un banquet, ce Noël provençal a insufflé dans nos cœurs le sentiment inextinguible de partager la même histoire, le même avenir, les mêmes combats contre la destruction des peuples et des cultures enracinées.

Lien permanent