Un Noël provençal insufflé par Mistral

C’est dans une salle comble que Cannes Identitaire a célébré son quatrième Noël provençal.

Plus encore que les années précédentes, la dimension culturelle a imprégné la fête, avec de nombreuses références à Frédéric Mistral : plusieurs textes du grand félibre furent lus invitant à la résistance identitaire provençale.
Pour autant la conscience forte d’une identité ne vaut pas rejet de l’autre. L’un de nos hôtes a présenté les coutumes irlandaises pour les fêtes de Noël. Tandis qu’un ami, déguisé en Père Noël, présentait la genèse du vieillard barbu venu du Nord avec son manteau rouge, bien loin de sa récupération mondialiste et de sa marchandisation actuelle.
Des vins de Provence accompagnaient une daube … provençale, bien-sûr !
Sang et vin mêlés ruissèlent, sang et vin gaulois ! Coupo santo !  De nombreux chants entonés en chœur firent vibrer les murs épais de la salle qui nous accueillait. Des santons furent offerts aux femmes, aux jeunes filles et aux enfants, symboles de la fécondité.
Plus qu’une fête, plus qu’un banquet, ce Noël provençal a insufflé dans nos cœurs le sentiment inextinguible de partager la même histoire, le même avenir, les mêmes combats contre la destruction des peuples et des cultures enracinées.

Lien permanent