Communiqué du 29/01/2014 : « Élections municipales cannoises : pour en finir avec le duel du duo ! »

Communiqué du 29/01/2014 : « Élections municipales cannoises : pour en finir avec le duel du duo ! »

Depuis des mois, les Cannois subissent une campagne municipale affligeante. Pour de nombreuses raisons, les identitaires doivent aujourd’hui faire ce constat, alarmant pour notre ville car il nuit au débat sur le devenir de notre cité pourtant si nécessaire.

Les Cannois subissent l’affrontement Tabarot-Lisnard, sur lequel se focalisent les médias. Le duel du duo a même lassé les autorités parisiennes de l’UMP qui se sont refusées à soutenir l’un ou l’autre. Pendant que les petites attaques perfides se succèdent, les préoccupations réelles des Cannois passent au second plan.

Le coût délirant des travaux du BHNS ? Son manque de fonctionnalité en l’absence de parking de délestage ou de création de stationnement en ville ? Les ravages que ces travaux ont causé sur le petit commerce local, sur le boulevard Carnot en particulier ? RIEN ! 
L’insécurité dans notre cité et le désormais célèbre “festival des braquages” venant concurrencer celui du film ? ENCORE RIEN !
Les affaires qui viennent accabler la classe politique et notamment la mise en examen du 2ème adjoint au maire, Christophe Santelli-Estrany ? TOUJOURS RIEN !
La préservation et la transmission de l’identité de notre cité, provençale et française, face à l’immigration massive et l’islamisation ? ENCORE ET TOUJOURS RIEN !

Derrière ces affaires, mais aussi derrière la la bataille des égos que se livrent Tabarot et Lisnard, c’est toute la “paillettisation” de notre ville et donc du débat public qui transparait. Et donc tout ce que nous rejetons et contre quoi nous luttons.

Les identitaires entendent bien intervenir dans le cadre de ces élections municipales pour dénoncer l’ensemble des responsables de cette situation. Des actions viendront bientôt. Nous invitons les citoyens et électeurs cannois qui devront se prononcer en mars prochain à être particulièrement attentifs quant aux positions des différents candidats sur la défense de notre identité, la lutte contre l’insécurité, la valorisation de notre patrimoine, la lutte contre les travaux inutiles et coûteux, la défense des commerces de proximité et la priorité locale.
Lien permanent

Soutenons le Festival des Braquages !

Communiqué du 07/05/2013 : « Soutenons le Festival des Braquages ! »

La presse se fait l’écho ce jour, par Nice Matin, que des commerçants de Cannes, excédés par l’insécurité envahissante, organisent un autre festival : le Festival des Braquages.

Loin des paillettes et du strass, des projecteurs et des caméras, un autre festival se déroule au quotidien pour les Cannois qui travaillent et font vivre cette ville tout au long de l’année : c’est celui des agressions en tout genre qu’ils subissent dans l’indifférence des pouvoirs publics. Alors que des moyens policiers considérables sont déployés autour du Palais des Festivals, les Cannois continuent de travailler au quotidien dans la crainte d’un nouveau braquage, d’une nouvelle agression.

Nous nous réjouissons de voir des cannois prendre le relais de ce que nous avions mis sur pied l’année dernière, et qui avait notamment permis de décerner la Palme d’Or 2012 des Braquages au maire de Cannes, Bernard Brochand.

Cette fois-ci, ce sont les commerçants qui organisent le concours auquel postulent Bernard Brochand, David Lisnard, Manuel Valls ainsi que Momo la Scoumoune. Ils invitent les Cannoises et les Cannois à voter pour leur candidat sur le site www.festivaldesbraquages.com.

Vous pouvez soutenir l’initiative par internet :

Sur le site internet

Sur le Facebook

Sur le twitter

Lien permanent

Rue de la Rampe : Les riverains paieront !

Communiqué du 07/05/2013 : « Rue de la Rampe : Les riverains paieront ! »

Bernard Brochand, UMP, et Michel Vauzelle PS, venu spécialement de Marseille, comme de mauvaises fées autour d’un berceau, inaugurent ensemble ce mardi 7 mai la rénovation de la rue de la Rampe au vieux port.

« Embellissement » disent-ils …. comprenez renchérissement. Ce qui était gratuit devient payant. Le stationnement des quelques places de la rue de la Rampe sera désormais tarifé. Un coup dur pour les riverains.

Un triste exemple de plus du harcèlement des automobilistes cannois qui va de l’étranglement  promis par le BHNS à la disparition des places gratuites. Désormais stationner dans Cannes  n’est possible qu’à un coût exorbitant.

Cannes Identitaire dénonce une spoliation des Cannois. Dans les faits, l’impossibilité de se garer gratuitement remet en cause la liberté fondamentale d’aller et venir.

Lien permanent

Policiers agressés à Cannes : le racisme antifrançais s’installe

Communiqué du 22/02/2013 : « Policiers agressés à Cannes : le racisme antifrançais s’installe »

Cannes-identitaire apporte tout son soutien aux policiers municipaux aujourd’hui par un ressortissant algérien les ayant menacé et ayant proféré de nombreuses insultes à l’encontre de la police, de la France et des Français.

Cannes-identitaire salue la réaction ferme de la municipalité, et espère aussi que la justice se chargera d’expulser ce délinquant étranger ! Et s’intéressera d’ailleurs aux très nombreux clandestins de ce secteur…

Au-delà, ces faits témoignent du développement constant de l’insécurité dans nos rues ainsi que du profond rejet de la France d’une partie des immigrés (ou descendants d’immigrés) vivant dans notre pays.

A l’heure où c’est la police qui est attaquée (comme ici dans notre ville ou hier de manière bien plus dramatique à Paris), les citoyens sont en droit de s’interroger sur leur sécurité dans cette “France Orange Mécanique”.

Lien permanent

« Reportage de FR3 : Estrosi ou Lisnard, deux approches, une même complaisance »

Communiqué du 14/02/2013 : « Reportage de FR3 : Estrosi ou Lisnard, deux approches, une même complaisance »

Pendant des années les politiciens français ont tout à la fois favorisé l’immigration et ont nié ses impacts négatifs sur la société française.
Aujourd’hui l’illusion d’un islam soluble dans la République est également partagée  par un Christian Estrosi à Nice comme par un David Lisnard à Cannes.

Sans parler de la montée des islamistes, par exemple dans la communauté  tunisienne lors des dernières élections, rappelons que l’Islam lui-même n’est pas, contrairement aux poncifs des déclarations œcuméniques,  «une religion de Paix ».
Le prophète n’est pas le paisible Jésus Christ,  il attaquait en personne, à la tête de ses guerriers, les caravanes venues de La Mecque.
Il n’y a pas et n’existera pas « un Islam modéré à la française », il y a seulement un islam tout court.
L’isolement hostile d’un marginal comme l’Imam de Drancy le démontre.

Le choix d’un mitage de Nice par de nombreux lieux de cultes ou la construction d’une nouvelle mosquée à  Cannes , en passe de s’appeler  «Cannes les deux mosquées», ne change rien sur le fond : ces établissement pérennisent sur notre sol des populations migrantes qui n’ont pas vocation à rester en France.

Le cas de la mosquée de Cannes est doublement scandaleux : elle est construite sur un terrain de la ville, consenti pour un prix incroyablement dérisoire au moyen d’un bail emphytéotique.
Il est vrai que sous la présidence Sarkozy la loi de 1905 a été vidée de son contenu puisque les collectivités ont obtenu ce droit.

Cela, dans les faits, au bénéfice quasi exclusif  de l’Islam.

Ce sont donc les contribuables Cannois qui en définitive ont payé le terrain.

Quant au financement de la mosquée par un Saoudien, il est pour le moins choquant en terme d’absence de réciprocité : aucune construction d’église n’est permise dans ce pays, l’introduction d’une bible y est prohibée.

Rien qui ne semble devoir gêner M. Lisnard.

Les identitaires  informeront prochainement la population de ce scandale.

Alain-Christian Fragny – Bloc Identitaire Cannes

Reportage de France 3 Côte d’Azur

 

Lien permanent